Salut à tous,

Pour ce défi, cette semaine, vous verrez que, en plus d'être attirée par le développement personnel, d'être une personne qui aime aussi bien les romans que les livres plus sociologiques, je suis aussi une maman qui est parfois un peu perdue. Je partage donc avec vous "J'ai tout essayé" de Isabelle Filliozat.

Isabelle Filliozat est spécialiste de l'éducation bienveillante, appelons cela comme ça. J'ai vu quelques extraits de ses conférences qui sont plutôt intéressantes. Le livre ici nous propose de sortir des difficultés quotidiennes que l'on peut rencontrer avec son enfant. Mais si vous savez, quand il veut une banane mais qu'il voulait que vous la lui posiez sur la table et surtout pas que vous la lui donniez personnelllemnt, ou quand vous l'habillez et qu'il fait une crise parce que vous avez d'abord mis les chaussettes avant le pantalon (quelle idée aussi!). Voilà, ce genre de choses extraordianaires qu'on ne sait pas vraiment gérer ou qu'on résoud par les cris et les disputes. Et bien Isabelle nous donne des solutions. L'auteure nous apporte au départ un peu de théorie sur l'enfant, son fonctionnement global. Ensuite, les chapitres sont découpés selon des tranches d'âge, puisqu'il y a des comportements que l'on retrouve plus d'un âge à l'autre. Mais je vous conseille, comme Mme Filliozat le fait, de lire tout le livre. D'abord parce que c'est enrichissant, ensuite parce que parfois même si votre enfant a 4 ans, il peut faire des "crises" d'un enfant de 2 ans par exemple ou 6.

 

Mon avis

Très bon livre, très clair. Ce sont vraiment des situations concrètes, que l'on rencontre forcément. Ce n'est pas un livre uniquement de théorie qui vous dit que la bienveillance c'est super. Il y a une ou plusieurs solutions pour chaque cas traité. Bon du coup évidemment, il y a des cas que l'on peut retrouver chez nous et qui ne sont pas solutionnés dans le livre. Mais globalement, cela permet d'être plus serein et de voir les choses autrement. Il faut à mon sens appliquer de suite les méthodes expliquées. Je pense égalemnt qu'il faut toujours marcher avec le livre parce qu'on a vite oublié ce qu'on devait faire.

Les illustrations sont un plus et sont parfois comiques. Elles donnent une vision plus claire de ce que l'auteure veut dire. Petite caractéristque, Isabelle Filliozat utilise parfois il, parfois elle, pour parler de l'enfant. Ne soyez pas surpris!

C'est donc pour moi un livre à lire et à relire jusqu'à s'en imprégner totalement. Mais à bien sûr adapter à son contexte familial, social, son état de stress du moment etc.

 

Extrait

J'ai choisi un petit extrait d'une solution qui a fonctionné d'emblée quand je l'ai essayée. P98

"Elle ne veut pas quitter le square

"Rentrer ne fait aucun sens pour elle. Elle vit ici et maintenant et ne pourra anticiper avant l'âge de deux ans et demi.

Ce n'est que peu à peu qu'elle pourra visualiser la maison, le chemin vers la maison, et décider de se diriger vers elle. Bientôt, plus tard, cet après-midi, demain....le sens de ces mots lui échappent encore.

En revanche, elle adore jouer et compter les tours. Il sera fier de réussir à compter deux tours. Placer l'enfant en situation de sujet est stupéfiant d'efficacité. Ensuite un autre jeu : qui arrive le premier à la grille de l'entrée ? Et puis, il y a les routines. Installer une routine de départ facilitera le passage du square à la maison. Trois tours de toboggan, un tour de canard à ressort, un bisou dans la main au canard, debout sur le banc de l'allée, et premier au portillon....

(illustration) Le père : c'est l'heure de rentrer Sonia. Ah je vois que tu aimes beaucoup le toboggan. Tu peux faire encore un tour, ou deux ou zéro?

L'enfant : Deux tours

Le père : Alors, deux tours. Je compte ou tu comptes?

L'enfant : Je compte."

Voilà, j'espère que ce retour vous aura plu. N'hésitez pas à commenter et partager vos retours si vous avez lu le livre. Sinon, vous trouverez un lien juste en dessous pour vous le procurer.

PEACE