Salut à tous !

Pour cette 5ème semaine du défi, je vous propose de partager avec vous un roman : "la fille du train" de Paula Hawkins. Une adaptation cinématographique a été faite en 2006. J'avais fortement apprécié le film, je me suis donc dit qu'il serait intéressant de lire enfin le livre..

fille du train

C'est l'histoire de Rachel, une jeune femme dont le mariage a éclaté. Elle prend le train deux fois par jour, toujours à la même heure, et à chaque fois, lors du trajet, elle observe une maison, celle de Jess et Jason. ce sont les noms qu'elle a donnés à ces deux personnages qui semblent former un couple parfait. Jusqu'au jour où elle aperçoit Jess qui semble tromper Jason. Rachel se sent trahie, elle qui a été quitée par son mari qui la trompait, elle qui est sous l'emprise de l'alcool presque tout le temps. Son "cauchemar" continue quand elle voit Jess portée disparue. S'ensuit une enquête des plus palpitante.

 

Mon avis

Excellent livre. Magnifique. J'avais adoré le film, j'aime encore plus, sans surprise, la version littéraire. Je ne trouve pas de défauts à redire de ce livre. Je l'ai aimé de la première à la dernière page. Il y a 453 pages qui se lisent sans effort. Je vais donc vous expliquer comment se présente le roman.

Il est écrit à la première personne. On suit la vie de trois personnages principaux : Rachel, évidemment, et deux autre personnes dont je tairai le nom (vous n'avez qu'à lire le livre na!). A travers la vie de ces personnes, on découvre une multitude d'événements qui nous expliqueront l'intirgue principale. Le suspense et le mystère sont très bien travaillés dans ce roman, dans lequel on se demande presque jusqu'à la fin ce qui s'est réellement passé. Enfin, on s'attache facilement aux personnages.

 

Extrait

Je n'ai pas d'extrait préféré, mais je vais quand même vous en mettre un, pour que vous puissiez avoir une idée du style de l'auteur :

p16 "La tête appuyée contre la vitre du train, je regarde défiler ces maisons, comme un travelling au cinéma. J'ai une perspective unique sur elles; même leurs habitants ne doivent jamais les voir sous cette angle. Deux fois par jour, je bénéficie d'une fenêtre sur d'autres vies, l'espace d'un instant. Il y a quelque chose de réconfortant à observer des inconnus, chez eux.

Un téléphone sonne, une chansonnette incongrue, trop enjouée pour ce trajet. La personne met du temps à répondre et la sonnerie retentit longuement dans l'atmosphère. Autour de moi, mes compagnons de voyage remuent sur leur siège, froissent leur journal et pianotent sur leur clavier d'ordinateur. Le train fait une embardée et penche dans le virage avant de ralentir en approchant du feu rouge. J'essaie de ne pas lever les yeux, de me concentrer sur le quotidien gratuit qu'on m'a tendu alors que j'entrais dans la gare, mais les mots se brouillent devant moi et rien ne parvient à capter mon attention. Dans ma tête, je vois toujours cette petite pile de vêtements au bord des rails, abandonnée."

 

Voilà, j'espère que ce retour vous aura plu. N'hésitez pas à commenter et partager vos retours si vous avez lu le livre. Sinon, vous trouverez un lien juste en dessous pour vous le procurer.

PEACE !